Retrait d’un permis de construire et protection des droits de la défense du pétitionnaire

Le délai imparti à un pétitionnaire pour faire valoir ses observations dans le cadre d’une procédure de retrait de permis de construire doit être comptabilisé à compter du retrait de la lettre recommandée, si celui-ci intervient dans le délai de 15 jours, et non au jour de présentation de la dite lettre. Une telle solution, …

Retrait d’un permis de construire et protection des droits de la défense du pétitionnaire Lire la suite »

Illégalité d’une autorisation d’urbanisme en raison d’omissions, d’insuffisances ou d’inexactitudes dans les pièces du dossier uniquement en cas d’appréciation faussée

Dans le prolongements des formulations retenues par certaines cours administratives d’appel, le Conseil d’Etat a confirmé son approche pragmatique des pièces constituant le dossier de permis de construire et précisé qu’un permis n’est susceptible d’être entaché d’illégalité que « dans le cas où les omissions, inexactitudes ou insuffisances entachant le dossier ont été de nature à …

Illégalité d’une autorisation d’urbanisme en raison d’omissions, d’insuffisances ou d’inexactitudes dans les pièces du dossier uniquement en cas d’appréciation faussée Lire la suite »

L’article L.120-1 du code de l’environnement concerne bien les décisions ayant une incidence « directe et significative » sur l’environnement, nonobstant la formulation large retenue

En dépit de la nouvelle rédaction de l’article L. 120-1 du code de l’environnement issue de la loi du 27 décembre 2012, celui-ci, qui assure notamment la mise en œuvre de l’article 7 de la Charte de l’environnement, n’a vocation à régir le principe de participation que pour les décisions réglementaires ayant une incidence directe …

L’article L.120-1 du code de l’environnement concerne bien les décisions ayant une incidence « directe et significative » sur l’environnement, nonobstant la formulation large retenue Lire la suite »

Une consultation supplémentaire en matière de concertation n’est pas nécessairement synonyme d’illégalité

L’existence de consultations supplémentaires par rapport à celles prévues par l’article L. 300-2 du code de l’urbanisme, lors de l’élaboration d’un document d’urbanisme, n’entraîne pas de ce fait l’illégalité de la procédure de concertation ; le juge doit s’attacher à vérifier si ces consultations ont pu entacher d’irrégularité ladite procédure. CE, 25 novembre 2015, Commune …

Une consultation supplémentaire en matière de concertation n’est pas nécessairement synonyme d’illégalité Lire la suite »

Précisions sur le régime juridique des dispositifs de publicité numérique extérieure

Les dispositifs de publicité numérique extérieure sont soumis à un régime juridique complexe. Par un arrêt du 22 octobre 2015, la Cour administrative d’appel de Lyon répond à trois questions essentielles, concernant l’autorisation préalable qui leur est imposée, le mode de calcul de leur dimension, et la prise en compte de leur éventuelle dangerosité pour …

Précisions sur le régime juridique des dispositifs de publicité numérique extérieure Lire la suite »

Retour haut de page